la boîte à outils de survie

La Boîte à Outils de Survie

Avoir une bonne boîte à outils de survie chez soi fait partie de la préparation face à une catastrophe. Cette préparation consiste à être prêt à recoller les morceaux et à reconstituer un tout. Une autre partie consiste à être capable de faire ce dont vous avez besoin si vous ne voulez pas vous en passer.

boîtes à outils nécessaire pour faire face à l'effondrement

De nombreuses catastrophes et autres crises auxquelles nous nous préparons impliqueront des forces naturelles et humaines capables de détruire nos maisons et même nos villes. C’est donc à nous de nous préparer à revêtir nos ceintures à outils pour réparer les dégâts causés.

Il n’y aura rien de pire que d’être complètement incapable de réparer les dommages causés en raison du manque d’outils et de savoir-faire. Beaucoup de situations sont rattrapables si vous avez les bons outils et si vous savez ce que vous faites.

Avoir un rouleau de ruban adhésif et des prières ne vous mènera pas bien loin. Pour effectuer des réparations ou des travaux de construction rapides et efficaces, vous aurez besoin d’une bonne batterie d’outils.

Dans cet article, je vais vous fournir une liste d’outils qui constituent la meilleure boîte à outils de survie. Elle vous aidera à survivre aux catastrophes et à traverser des situations d’urgence.

Contrôle des Dégats

Il y a une idée selon laquelle il faudrait fuir avant une catastrophe qui empiète sur notre territoire, ou dans l’immédiat après que le bruit et la fureur se soient calmés.

Si l’idée de fuir lorsque cela est plausible paraît être fiable, elle ne sera pas toujours bonne ni même viable. La situation dans son ensemble fera l’objet d’un vote. La fuite peut être impossible ou trop risquée, selon le calendrier de l’événement et toute une série d’autres facteurs.

Il convient de répéter que vos meilleures chances de survie peuvent venir du fait de rester sur place. L’avantage du terrain est une chose.

dégats sur une maison, les outils sont indispensables pour faire les réparations

Il va de soi que vous connaîtrez parfaitement le terrain dans et autour de votre maison et les environs. Une maison bien garnie de fournitures, d’équipement et de matériel de survie peut constituer un point d’attache idéal pour traverser une épreuve.

De plus, si vous avez des voisins, des amis, de la famille et d’autres personnes qui pourraient constituer un groupe de survie, votre maison pourrait devenir un refuge pour les moins prévoyants.

Elle serait même un atout ! Est-ce donc quelque chose que vous devriez abandonner juste parce qu’une catastrophe l’a endommagée ? Je dirais que non, même si vous devez toujours vous préparer à la fuite avec un bon bug-out-bag !

Votre maison est votre abri de survie et vaut la peine que vous la répariez en cas de dommage. En supposant, bien sûr, qu’elle soit réparable et qu’elle puisse être habitée en toute sécurité.

N’importe qui peut prendre une bâche, un rouleau de ruban adhésif et de la ficelle pour essayer de couvrir un trou dans le toit du mieux qu’il peut. Par contre, seule une personne compétente en matière de construction et de réparation peut fermer ce trou de manière efficace et suffisamment solide pour le long terme.

Votre trousse de survie vous aidera à y parvenir.

Construire ou s’en Passer

Dans les situations de survie à long terme, vous aurez besoin de toutes sortes de choses auxquelles vous ne vous êtes pas préparé ou que vous avez déjà utilisées et épuisées au cours de votre odyssée.

Cela va des toilettes extérieures à fente à une corde à linge pour faire la lessive, en passant par des barricades improvisées… On ne sait pas ce que vous aurez besoin de construire.

Même des choses banales comme un jardin nécessiteront des outils spécialisés si vous voulez préparer la terre pour la plantation et la récolte de manière efficace et avec peu d’efforts.

Vous devrez construire une clôture pour empêcher les bestioles et les treillis de certaines plantes grimpantes. Il vous faudra peut-être même monter un épouvantail pour éloigner les oiseaux. Les planches surélevées pour la plantation sont un autre dispositif de permaculture courant que tout préparateur devrait savoir construire.

Est-il possible de faire tout cela en utilisant uniquement des outils improvisés ou de la main d’œuvre brute ? Bien sûr que oui, mais c’est lent, laborieux et susceptible d’être gâché si vous n’utilisez pas les bons outils.

Privilégier les Outils de Qualité

Il est certain que quand on ne possède pas beaucoup d’outils, l’investissement dans une boîte à outils de survie complète est un investissement non négligeable. Cela peut-être tentant de faire des économies en préférant des outils moins chers… mais attention au risque !

Les outils moins chers sont souvent moins fiables et ont une durée de vie bien moindre. Dans une optique de survie vous allez avoir besoin d’outils sur lesquels vous pourrez compter. Certes des marques comme Facom, SAM outillage, Hanger Stihl ou Stanley (pour ne citer qu’elles), ne sont pas données. Mais pensez qu’avec des produits bas de gamme vous pourrez vous retrouver dans des situations critiques en cas d’effondrement.

Pour vous aider à acquérir des produits de bonnes marques au meilleur prix, j’ai listé ci-dessous le plus possible de produits d’excellente facture mais bénéficiant de promotions. Dans l’outillage vous avez peu faire d’acheter le modèle de la saison dernière, la couleur ne changera pas la qualité de l’outil, et les matériaux évoluent très peu.

Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de créer votre arsenal d’outils mois après mois. Mettez une centaine d’euros par ci ou par là, et constituez au fur et à mesure une boîte à outils de survie idéale !

Une Note sur les Outils Électriques

Vous noterez qu’il n’y a pas d’outils électriques dans la liste ci-dessous. Cela est fait dans un but précis. Bien que les outils électriques, ou ceux qui fonctionnent à l’essence, vous offrent des avantages en termes de rendement et d’efficacité, leur fonctionnement dépend entièrement de l’électricité ou d’un carburant chimique. Cela rend leur viabilité à long terme incertaine par rapport aux outils manuels.

Cela ne veut pas dire que vous ne devriez pas utiliser des outils électriques ou thermiques. Plusieurs d’entre eux, surtout les tronçonneuses, permettent d’effectuer un travail à une vitesse qu’aucun outil manuel ne peut égaler.

Mais si vous envisagez d’utiliser des outils électriques, ce devrait être pour des catastrophes à relativement court terme, dans des situations où la logistique pour les faire fonctionner est moins pénalisante.

N’oubliez pas : si vous êtes confronté à une situation de survie à long terme ou à durée indéterminée, la viabilité des outils électriques diminuera.

Mais sur ce point, les outils électriques peuvent être plus durables que leurs homologues à essence.

Les systèmes solaires sont de plus en plus puissants et efficaces. Ils sont donc plus que capables de charger même les batteries au lithium à haute densité utilisées par les outils électriques sans fil.

Il est évident que vous devrez faire un investissement conséquent dans votre propre alimentation électrique hors réseau. Néanmoins, c’est une chose à envisager.

La Boîte à Outils de Survie Idéale

Les 30 Outils à Avoir Dans sa Boîte à Outils de Survie

Les outils suivants constitueront le noyau de presque tous les kits de réparation pour faire face à une catastrophe. L’accent est mis sur l’adaptabilité et la flexibilité, et non sur la spécification.

Cela ne veut pas dire que vous ne devez pas inclure des outils plus spécialisés dans votre kit. Cependant, si vous achetez des outils pour compléter votre collection, je ne m’étendrai pas sur d’autres outils avant d’avoir coché ces éléments de base.

1. Marteau de Charpentier

Toute collection d’outils commence par un bon et solide marteau de charpentier. Outre ses utilisations évidentes pour enfoncer et tirer des clous, vous pouvez utiliser votre marteau de charpentier pour des travaux de démolition légers, pour déplacer des charges coincées et pour mettre des objets en forme en les martelant.

Si vous êtes habile avec un marteau, vous n’avez pas besoin d’un marteau lourd pour enfoncer des clous. Pour ceux qui n’ont pas l’habitude, un marteau plus lourd (450g – 570g) vous permettra de faire un travail de clouage plus court. Cela vous donnera également plus de puissance pour la démolition.

Veillez à choisir un marteau avec une griffe droite plutôt qu’une griffe courbée. Il vaut mieux investir dans un marteau doté d’un manche en caoutchouc amortissant les chocs, à condition qu’il soit de qualité.

2. Scie à Main

Votre outil numéro deux doit être une scie à main polyvalente de la taille d’une boîte à outil. Parfois appelées scies de bricoleur, ces scies à main, courtes et agressives coupent à la fois en poussant et en tirant pour effectuer un travail aussi rapide que difficile.

Elles sont efficaces pour couper du bois. Une fois le rythme en main, vous pouvez faire beaucoup de sciage avec une dépense d’énergie étonnamment faible.

Je vous donnerai également des points bonus si vous apprenez à affûter vous-même une scie à main. Cela lui donnera une durée de vie bien plus longue.

3. Hache

Aucun survivaliste ne devrait être dépourvu d’une hache d’abattage ou d’une hache de camp de taille normale. Utilisée avec soin et compétence, elle permet d’abattre facilement même les grands arbres. Son utilité pour couper et ébrancher le tronc est évidente.

Les haches peuvent également être utilisées pour fendre le bois de chauffage, bien que cette tâche soit mieux effectuée par un merlin. Un conseil : profitez de pouvoir vous entraîner avec votre hache chaque fois que vous le pouvez afin de ne pas avoir à couper beaucoup de bois lorsque vous serez rouillé. Ce n’est pas pour rien qu’une hache constitue une arme extrêmement redoutable en cas de besoin.

4. Merlin

À moins que vous ne viviez dans un endroit sans arbres ou dans un paysage d’enfer brûlant et criard où vous ne rêveriez jamais de faire du feu, assurez-vous d’avoir un merlin dans votre collection d’outils.

Par rapport aux haches, les merlins ont un bord plus émoussé et sont facilement identifiables grâce à leurs têtes épaisses et largement effilées. Ces derniers s’appuient sur la physique pour fendre le bois de chauffage aussi facilement que vous le souhaitez.

Notez que les deux ne sont pas interchangeables. Les merlins sont très mal adaptés lorsqu’ils sont utilisés pour d’autres tâches de coupe. Par contre, utilisées ensemble, presque rien ne rendra plus léger le travail d’un tas de bois de chauffage qui doit être manipulé.

5. Marteau de Forgeron ou Masse

Une masse solide est un choix évident pour la démolition. Elle est également pratique pour les travaux de dégagement, que ce soit pour des bâtiments endommagés ou des véhicules.

Les marteaux de forgeron sont également utiles pour enfoncer des poteaux ou des piquets dans le sol. On peut aussi les utiliser pour casser des briques, du béton et d’autres éléments de maçonnerie. Utilisée avec un coin éclateur, une masse peut également fendre du bois et même des arbres entiers.

6. Pelle (Bêche)

Une pelle est toujours très utile, alors assurez-vous d’en avoir une bonne. Vous utiliserez votre pelle pour enterrer ou creuser, remplir des sacs de sable ou des sacs de terre. Elle sera aussi parfaite pour creuser des fosses pour les feux ou les déchets. La liste est encore longue.

Lorsque vous choisissez une pelle, vous avez généralement le choix entre un manche en fibre de verre et un manche traditionnel en bois. Les manches en fibre de verre durent longtemps et sont pratiquement incassables. Par contre, lorsqu’ils se cassent, il peut être difficile de les manipuler à nouveau.

Il est très simple de coller un nouveau manche en bois sur une pelle si l’original se casse.

7. Tournevis

Il y aura toujours des vis à serrer ou à desserrer, que ce soit pour l’entretien ou pour tout autre projet de construction. Pour votre boîte à outils de survie, je vous recommande vivement de vous procurer un jeu de plusieurs tournevis, plats et cruciformes.

Plus précisément, ne vous procurez pas ceux dont les embouts interchangeables s’adaptent à un manche universel. Les embouts sont trop faciles à perdre et à casser. En fin de compte, si vous cassez ou perdez le manche lui-même, vous vous retrouverez avec tout un jeu de tournevis sans manche…

8. Jeu de Clés

Pareillement au jeu de tournevis, vous voulez également vous munir d’un bon jeu de clés, et une variété de celles-ci. Cruciforme, polygonale, à fourche, etc…

Les clés sont très utiles pour travailler sur les moteurs et autres machines. Elles sont aussi très utiles pour les travaux de fixation avec des boulons et des écrous.

Si vous avez les compétences requises, cela vaut la peine d’investir dans un jeu de clés de mécanicien. Celui-ci vous permettra d’effectuer toutes sortes d’opérations et de réparations importantes sur votre automobile.

9. Cliquets et Douilles

Les cliquets et les douilles vont avec les clés à molette comme le beurre de cacahuètes avec la gelée. Si vous en avez une, vous voulez probablement aussi l’autre.

Un jeu de douilles et de cliquets avec des lecteurs ¼ » et ½ » couvrant les principales tailles est plus qu’adéquat pour la plupart des survivalistes. Cependant, si vous avez des compétences techniques et mécaniques, il serait intéressant d’investir dans un jeu plus complet.

Il n’est pas nécessaire de faire de grosses dépenses pour acquérir le jeu de cliquets et douilles à roulettes complet, mais ceux-ci peuvent certainement faire la différence.

10. Perceuse à Main

On considère aujourd’hui les perceuses à main presque comme des antiquités. On appelait ça une chignole à l’époque de nos grands parents. Cependant, dans un monde sans électricité fiable, elles sont à peu près le seul moyen de faire des trous propres et centrés dans le bois ou le métal.

La plupart des modèles sont équipés d’un manche comme une perceuse électrique standard. Les embouts sont alors utilisables sur ces perceuses à main.

Sachez que certains modèles de forets, en particulier les forets plats, ne fonctionneront pas bien. En effet, ils ne peuvent pas générer une force de torsion aussi importante qu’une perceuse électrique. Néanmoins, pour faire des trous dans le bois ou dans des métaux plus tendres et plus fins, c’est un bon choix.

11. Clé à Pipe

En cas de problème de plomberie, vous aurez besoin d’une clé à pipe. Seules les clés à pipe ont la portée de la pince et la prise nécessaires pour arracher des tuyaux de plomberie qui, autrement, seraient glissants.

J’ai probablement vu plus de travaux bâclés à cause de l’absence d’une clé à pipe que de tout autre outil lorsqu’il s’agit de réparer la plomberie par soi-même.

Même si votre maison utilise des tuyaux en PVC ou PEX de dernière génération, assurez-vous d’en choisir une. Ce n’est peut-être pas votre maison qui peut en tirer usage, mais elles sont toujours pratiques pour réparer les tubes et conduits métalliques de toutes sortes.

12. Pince-Étau

Le premier de la trinité de la boîte à outils express. Les poignées peuvent servir de pince, de tenailles, de clé et plus encore. Les mâchoires finement ajustées et verrouillables mordent fermement sur toute attache résistante sur laquelle elles peuvent s’adapter.

Bien que très agressif et réputé pour arrondir les écrous, c’est un outil extrêmement pratique qui a sa place dans votre boîte à outils.

13. Ruban Adhésif

Le seul outil que tous les survivalistes aiment, et le second dans la trinité sacrée de la boîte à outils express. Le ruban adhésif a mille et un usages et est extrêmement pratique pour sceller, fixer, arrimer et autres réparations improvisées.

Un rouleau de ruban adhésif peut sceller une pièce ou une maison pour empêcher l’entrée d’air contaminé. Il pourrait également boucher des trous dans le tissu ou les tuiles et relier solidement deux ou plusieurs choses entre elles.

Vous ne serez jamais à court de ruban adhésif, et vous voulez être sûr de ne pas en manquer ! Faites des réserves, achetez-les à bas prix et empilez-les en grand nombre. Sur ce point, c’est rentable d’avoir du bon matériel.

Les rubans adhésifs « design », plus chers, ont un support en tissu beaucoup plus épais et un adhésif beaucoup plus collant qui résiste à la pluie et au soleil. Du printemps pour les bons produits de votre boîte à outils d’urgence !

14. Lubrifiant en Spray

Le lubrifiant en spray est un élément essentiel de toute boîte à outils. Il est d’ailleurs le troisième membre de la trinité sacrée de la boîte à outils express.

Toute machine, même la plus simple, a besoin de lubrifiant pour prévenir les dysfonctionnements et assurer une longue durée de vie. La première chose à faire lorsque quelque chose s’arrête de bouger (qui devrait être en mouvement) est de le lubrifier.

Un coup de lubrifiant rapide et vous verrez généralement la chose qui s’est arrêtée de fonctionner se remettre en marche. Les lubrifiants fins et pénétrants font également des merveilles pour desserrer les boulons et les vis bloqués. De plus, ils peuvent faciliter considérablement les opérations de réparation ou de récupération.

15. Limes d’Atelier

Un ensemble de limes moyennes et grandes et de profils variés vous permettra de retravailler et de remodeler le métal. Elles permettront d’éliminer les bavures ou les arêtes vives tout en aidant les pièces légèrement surdimensionnées à s’ajuster facilement.

Les limes sont également l’outil de choix pour faire le travail inverse : mettre une pointe affûtée sur une tige de métal ou aiguiser les bords et les lames de toutes sortes d’autres outils métalliques comme les haches, les machettes, les mauls et même les pelles.

16. Râpes

Les râpes sont en quelque sorte le contre-pied des limes. Cependant, elles sont destinées à travailler le bois et non le métal. Les râpes sont extrêmement pratiques pour façonner et modeler le bois. Elles peuvent vous aider à nettoyer les pièces coupées plus grossièrement par des outils plus rapides.

Elles sont également très efficaces pour produire des copeaux fins qui sont utiles pour allumer le feu.

17. Ciseaux à Bois

Les ciseaux à bois sont très pratiques pour creuser des sillons dans le bois et pour réaliser toutes sortes de menuiseries. Si vous devez fabriquer ou réparer des meubles dans une situation de survie à long terme ou assembler avec précision deux ou plusieurs pièces de bois, ils vous aideront à y parvenir.

Veillez à garder vos ciseaux bien affûtés. Si vous ne savez pas comment faire, apprenez à les affûter avant que le moment ne soit venu. Un affûtage hasardeux peut facilement abîmer les ciseaux.

18. Boîte à Onglets

Une boîte à onglets est une boîte en plastique, en bois ou en métal utilisée pour contenir différentes tailles de bois ou d’autres matériaux à couper sous différents angles. Pour ce faire, elle est munie d’une série de fentes préréglées dans lesquelles votre scie à main s’insérera pour plus de précision.

Bien qu’elle ne soit évidemment pas aussi rapide ou efficace qu’une scie à onglets électrique, il s’agit d’une alternative sans électricité qui fonctionne bien. Elle est bien plus précise, il vaut donc mieux l’utiliser que d’essayer de couper ces angles à main levée ou d’utiliser des guides. Cela peut être d’une grande aide pour les travaux de toiture et autres constructions.

19. Cisailles à Tôle

Parfois appelées cisailles d’aviation, les cisailles à tôle vous aideront à couper toutes sortes de métaux fins malléables que l’on trouve couramment dans les revêtements, les toitures et les carrosseries automobiles.

Notez qu’il en existe deux sortes, celles conçues pour les coupes droites et celles conçues pour les coupes circulaires.

Les modèles de coupe circulaire sont divisés en deux versions, l’une à droite et l’autre à gauche, qui sont conçues pour effectuer des coupes dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans le sens inverse des aiguilles d’une montre lorsqu’elles se déplacent dans le matériau. Il est souvent utile d’avoir un jeu de chaque modèle pour couvrir toutes vos bases.

20. Bâches

Les bâches sont votre première ligne de défense lorsque vous devez couvrir de grands trous dans les toits ou les murs pour protéger du vent et de l’eau.

Elles peuvent également servir de couverture au sol, de système temporaire de récupération d’eau et d’abri improvisé.

Toute bâche que vous choisissez doit être munie d’œillets résistants qui peuvent supporter une charge importante. Elle doit également être fabriquée dans un matériau léger mais robuste pour être durable.

Idéalement, toute bâche sera complètement imperméable à l’eau. Assurez-vous d’en avoir plusieurs et prenez-en bien soin. Vous en aurez besoin.

21. Cordage et Corde

Un cordage solide et une corde solide sont deux autres outils que tous les préparateurs aiment. Pour sécuriser et tirer des charges, hisser des objets lourds, créer des cordages, attacher des bâches, suspendre des carcasses d’animaux et serrer des pièces de travail, vous dépendrez tout le temps de corde et de cordage.

Il est utile de connaître un certain nombre de nœuds afin de pouvoir tirer le meilleur parti de votre corde et de votre cordage. Vous devez investir et avoir plusieurs tailles différentes pour faire face à toute la variété des tâches que vous pourriez rencontrer.

Une ficelle petite et fine est utile pour les travaux d’aménagement et les tâches légères, tandis qu’une corde résistante est tout à fait adaptée au hissage de charges lourdes. La préférée des survivalistes est la paracorde, appréciée pour sa combinaison imbattable de petit diamètre, de flexibilité et d’immense force pour sa taille.

22. Bâche Plastique

Les grands rouleaux de bâche plastique épaisse seront utilisés à toutes sortes de fins au lendemain d’une catastrophe. De l’assainissement à la collecte des déchets, en passant par la réparation des toits et le captage de l’eau, la bâche plastique permet d’accomplir toutes ces tâches.

L’une des meilleures utilisations de la bâche plastique est de sceller vos fenêtres et vos portes pour empêcher les infiltrations d’air au cas où vous auriez affaire à une atmosphère contaminée par des risques chimiques, biologiques ou radiologiques.

Vous pouvez également utiliser la bâche plastique pour des tâches banales comme garder votre véhicule ou vos sols intérieurs exempts de toute contamination par la boue, la crasse et la saleté.

23. Attaches

Quel que soit le type de réparation ou de projet de construction sur lequel vous travaillez, vous aurez besoin d’attaches, à moins que vous ne vouliez vous en remettre strictement à la menuiserie conventionnelle et au ruban adhésif.

Vous aurez besoin d’un bon approvisionnement de clous de différentes tailles et longueurs, ainsi que des types de vis correspondants, tant pour le bois que pour le métal.

Vous aurez également besoin d’un assortiment de vis mécaniques pour le remplacement de divers gadgets et pièces d’équipement. De même, un stock organisé et facile d’accès d’écrous et de boulons sera nécessaire pour presque toutes les situations, avec des rondelles, des goupilles et d’autres éléments assortis.

24. Étau d’Établi

Un solide étau à serrage ou à boulonnage servira de main d’œuvre supplémentaire merveilleusement utile pour toutes sortes de projets.

Un étau est également l’outil à utiliser lorsque vous devez exercer une pression de serrage importante sur un objet sur lequel vous travaillez. Il peut aussi être utile pour plier et redresser, marteler et autres tâches.

25. Mastic Colle Avec Pistolet

Le Mastic Colle sert d’adhésif de construction et sera précieux dans toutes sortes de réparations et de projets de construction que vous souhaitez faire durer.

Utilisé en tandem avec des vis, des clous ou d’autres éléments de fixation, l’adhésif de construction augmentera considérablement la résistance de vos créations. C’est une amélioration qui en vaut la peine pour pratiquement aucun effort.

Assurez-vous d’avoir quelques tubes non ouverts et prêts à l’emploi en cas d’urgence. Si elle est indiquée, surveillez également leur date d’expiration.

Ce produit ne reste pas éternellement sur une étagère et se détériore assez rapidement après ouverture, quelle que soit la manière dont vous essayez de le sceller.

26. Mousse Expansive

Ce produit sale et collant est exactement ce que le médecin a prescrit lorsque vous avez besoin d’arrêter un courant d’air, de boucher un trou ou d’éloigner les parasites.

Pour boucher de petits ou grands trous et fissures, la mousse expansive ne pourrait pas être plus facile à utiliser. Il suffit de tirer sur la languette, d’insérer la buse, d’appuyer sur la gâchette et de regarder cette substance jaune pousser et se développer.

Vous trouverez plus d’usages à cette mousse que vous ne le pensez dans la maison à la suite d’une catastrophe. Lorsque vous ne pourrez plus compter sur la climatisation ou un four pour contrôler votre maison, vous vous attacherez sérieusement à réduire les courants d’air au minimum.

27. Pompe à Air Manuelle

Une pompe à air manuelle de haute qualité vous permettra de gonfler des pneus de vélo et de moto aux pneus de voiture et de camion, même si pour les deux derniers il faudra redoubler d’efforts.

Cependant, lorsque vous ne pouvez pas compter sur des compresseurs d’air électriques ou à essence, il vous faut un moyen de gonfler ces pneus d’une manière ou d’une autre. Cela signifie qu’il vaut mieux disposer d’une pompe à air capable de faire le travail.

28. Échelle

Pour grimper sur le toit de votre maison, pour atteindre des branches cassées et douteuses qui sont prêtes à descendre ou pour faire toute autre chose qui vous voit travailler au-dessus du sol.

Prévoyez une échelle solide qui soit modulable pour servir de marche pied ou d’échelle droite en fonction de vos besoins. Une échelle de minimum 3m sera nécessaire pour accéder au toit d’une maison de plain-pied.

29. Pince à Sertir d’Électricien

Cette combinaison de décapsuleur, de cutter et de sertisseuse est très pratique. Surtout si vous devez travailler sur des appareils électroniques que vous avez réussi à maintenir en marche pendant une catastrophe de longue durée.

Il est vrai que vous pouvez vous contenter d’un couteau ou d’autres outils similaires, mais celle-ci fonctionne suffisamment bien et est assez petite pour en faire un élément précieux « au cas où » de toute boîte à outils.

30. Sac à Outils / Boîte à Outils

Il n’y a rien de plus frustrant que de transporter une charge d’outils lourds et encombrants de chantier en chantier.

Épargnez-vous cette irritation et accélérez votre flux de travail en utilisant un sac à outils avec une variété de pochettes, de poches et de supports pour tous les outils dont vous aurez besoin pour un travail donné.

De plus, les outils ont la capacité magique de disparaître s’ils ne sont pas remis en place une fois utilisés. Ainsi, si vous ne faites rien d’autre que de conserver vos outils dans un sac ou une boîte à outils spécifique, vous serez sûr qu’ils seront toujours là quand vous en aurez besoin.

Mentions Honorables

Il existe quelques outils qui sont soit suffisamment spécialisés, soit suffisamment spécifiques à une situation donnée pour ne pas être absolument nécessaires. Ils sont néanmoins assez pratiques et utiles dans leur domaine de prédilection pour mériter d’être sérieusement pris en considération.

Bêche Tarière

Selon la personne à qui vous demandez cet outil, il s’agit soit d’une aubaine, soit d’un engin infernal. Dans le bon sol, cet outil vous aidera à faire rapidement et relativement facilement un tas de trous de taille appropriée pour enfoncer des piquets de clôture dans le sol.

Dans un sol trop dur ou trop rocheux, tout ce que cet outil vous apportera sont des ampoules aux mains. Si la pose d’une clôture est un point qui pourrait figurer à votre ordre du jour, vous devriez envisager d’inclure une bêche tarière dans votre trousse de survie.

Houe

Tout ce que vous pouvez faire avec une houe, vous pouvez le faire presque aussi facilement avec une pelle quand il s’agit de jardinage. Néanmoins, pour le jardinage à grande échelle, la prime d’efficacité que vous donne la houe peut vous valoir le coup.

Les houes sont si bon marché et si omniprésentes que vous avez probablement déjà un de ces outils à l’heure actuelle.

Si ce n’est pas le cas et que vous considérez le jardinage et les autres formes de permaculture comme des stratégies de survie à long terme, envisagez d’en acquérir un dès maintenant et de vous exercer à jardiner avant que les choses ne se mettent à tourner en rond.

Faux

C’est de loin l’outil le plus archaïque de cette liste. Il est davantage associé à Halloween et aux représentations mythologiques de la mort qu’à tout autre type d’outil pratique encore utilisé aujourd’hui.

Cela étant dit, vous vous tromperiez sur cet ancien outil de récolte ! Une bonne faux, bien ajustée, est un outil étonnamment efficace pour la coupe de l’herbe et des cultures.

Sur un terrain plat, une faux peut donner à votre chantier la forme d’un navire en un rien de temps.

Le fait de garder l’herbe et les autres feuilles coupées permet de minimiser l’infiltration des parasites. De plus, cela empêcherait les gens de s’approcher furtivement de vous sans être vus.

Mais si vous vivez sur un terrain en pente, rocailleux ou sans herbe, ou si vous ne prévoyez pas de faire pousser de cultures, une faux sera plus qu’inutile.

Conclusion

Vous pouvez fouiller et improviser beaucoup de choses dont vous pourriez avoir besoin au lendemain d’une catastrophe, mais le fait de disposer d’une boîte à outils de survie bien équipée ne fera qu’augmenter vos chances de réussite des réparations, des travaux de bricolage et d’innombrables autres projets.

Vous n’avez sûrement pas besoin d’autant d’outils pour être préparé à la grande majorité des problèmes et des tâches que vous êtes susceptible de rencontrer dans une situation de survie. Mais il faut être préparé à tout, étape par étape ! Utilisez cette liste et commencez dès aujourd’hui à constituer votre trousse d’outils de survie.

Photo de Anete Lusina & stein egil liland sur Pexels

Inspiré par l’article paru sur Survival Sullivan :
The Ultimate Home Toolkit for Survival and Emergencies

2 thoughts to “La Boîte à Outils de Survie”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *